Saison des moules : quand faut-il manger les moules en France ?

Les amateurs de fruits de mer sont très friands de moules de bouchot. Cet aliment est reconnu pour son goût délicat et sa chair savoureuse. Leur saison représente une période importante en termes de production, mais aussi de dégustation. Découvrez ici tous les détails sur la saison des moules en France.

Les différents types de moules

Avant de connaître la saison des moules, il est important de savoir qu’il existe plusieurs types de moules. Chacun d’eux a une particularité liée à leur goût, leur méthode de culture et leur période de récolte.

Les moules de bouchot AOP

Cette variété de moules vient du Mont-Saint-Michel. Elle est cultivée sur des pieux en bois. En France, elle est exploitée en Bretagne et en Normandie. Leur saison commence durant l’été. Mais, elle peut varier selon leur méthode de culture et les années.

Les moules de corde

Cette variété est aussi connue sous le nom de moules suspendues en référence à leur mode de culture qui se fait sur des filières ou sur des cordes en mer. Ces équipements sont suspendus à des structures qui flottent. Les moules s’y accrochent pour se développer. Cette méthode de culture est très adoptée dans les zones côtières, notamment dans les pays du Nord (Royaume-Uni, Espagne et Irlande).

Les moules des Pays-Bas

Cette variété est très connue dans le monde. Elle est cultivée sur des parcours spécialement conçus dans les eaux salées de la mer du Nord. Les moules néerlandaises ont une taille impressionnante et leur goût très délicieux. Leur saison commence généralement en juillet et prend fin en avril l’année suivante. Elle connaît son pi entre septembre et février.

Les moules de Bretagne

Les moules de Bretagne sont appréciées pour leur texture ferme et leur saveur délicate. Leur culture se fait sur la côte bretonne, en France. Leur saison se déroule de juillet à décembre. Elles sont cultivées sur des pieux en bois appelés « bouchot ».

Comment savoir si les moules sont bons à déguster ?

Les moules françaises sont appréciées pour leur qualité. Pour savoir si elles sont bonnes, il faut tenir compte de deux facteurs :

  • La fraîcheur : il est préférable de consommer les moules le jour où elles sont pêchées ou la veille ;
  • La coquille : elle doit être en forme. Il faut savoir que les moules qui ne se referment pas sous l’eau froide avant la cuisson ne sont pas bonnes à consommer.

Il existe une autre astuce pour déterminer la qualité des moules. Elle consiste à tremper les moules dans un grand verre d’eau froide. Si elles coulent, cela veut dire qu’elles sont bonnes. Dans le cas contraire, il faut les écarter.

Par ailleurs, grâce à une mytiliculture très développée en France, il est possible de trouver des fruits de mer de bonne qualité. En plus de l’origine des moules, il faut aussi se fier aux marques et labels pour les choisir :

  • Marque déposée « Moules de bouchot » ;
  • Signe européen STG ;
  • Le Label Rouge ;
  • L’AOP moules de bouchot de la baie du Mont Saint-Michel.

Quelle est la bonne saison pour déguster les moules ?

Les moules se consomment en fonction de leur origine et de leur variété. Par exemple, la moule de bouchot se déguste entre juillet et janvier. La moule des Pays-Bas est à consommer entre juillet et mi-avril. Quant à la moule de corde, il est préférable de la déguster entre mai et août.

Pour consommer les moules de bouchot, il faut attendre juillet pour les consommer. La période de dégustation s’étend jusqu’en janvier.

Bon à savoir : les moules de qualité sont source de calcium, de fer, d’oméga-3 ou encore de vitamines. Elles sont aussi caloriques.

Saison des moules : quand faut-il manger les moules en France ?

Plonge dans l’univers fascinant de Marie, une exploratrice intrépide du monde féminin. Sur son blog, elle partage astuces et trouvailles pour inspirer les femmes à vivre pleinement. Bienvenue dans l’univers de Marie, où la féminité s’exprime sans fioritures, au gré des conseils authentiques et des découvertes audacieuses.